Loubillé Village des artistes

logo du site
  • Loubillé

Accueil du site > Histoire > Les origines de Loubillé

Les origines de Loubillé

Loubillé tire son nom de l’ancienne Lupilliacum ou villa lupillii. Le village s’est développé à partir du domaine de Lupillius, un riche propriétaire terrien de l’époque gallo-romaine.

Au 10ème siècle, Loubillé est donné par le comte d’Angoulème aux moines de Charroux qui construisirent un prieuré. Les bâtiments furent démolis en 1877. Le dernier prieur en fut M. de Saint Priest, ambassadeur de France en Turquie.

A

L'ancienne école En plus de son prieuré, Loubillé a possédé l’annexe d’une commanderie de l’ordre de Malte.

Sur son emplacement est bâtie l’ancienne école, transformée aujourd’hui en logements communaux.

A

L’église fut détruite pendant la Révolution, après avoir été vendue comme bien national pour deux mille cinq cents livres.

L’église actuelle date de 1874

Curieuse commune de Loubillé, enclave de Saintonge en plein pays poitevin.

Une vigne à LoubilléEn effet, quand le phylloxéra ravagea la Saintonge, certains en plaisantant un peu dirent qu’il était presque normal que la commune de Loubillé fût la première commune viticole des Deux-Sèvres a être sinistrée par le fléau ; ce qu’elle fut en effet.

Cinquante années plus tard, Loubillé avait aussi le triste privilège d’être un des premiers foyers de France pour l’invasion du doryphore.

Marcel Daniaud – « Histoire de nos villages »



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF